Search
lundi 2 août 2021
  • :
  • :

Formation sur le secrétariat médical : les secrétaires s’engagent à rehausser l’image de Yalgado 

La seconde vague des secrétaires du centre hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO), une vingtaine, a bouclé le vendredi 28 mai dernier sa formation sur le thème de « secrétariat médical ». Cela fait porter à quarante-deux, soit le nombre total des secrétaires de ce centre de soins ayant bénéficié de cette session de renforcement des capacités. Par la voix de la présidente de l’Amicale, Madame Jacqueline Bambara, ils disent avoir beaucoup appris au cours de cette formation qui leur a permis d’appréhender tous les enjeux liés au métier de secrétaire « qui est le premier contact  dans le service», qui « doit savoir user efficacement des expressions de courtoisie »,  et « qui sait contribuer à rassurer les usagers » dont certains sont angoissés. 
Ils ont pris l’engagement de traduire sur le terrain les leçons issues de cette formation par la mise en œuvre d’un certain nombre de recommandations et résolutions. L’une des retombées les plus attendues est l’amélioration des recettes, car ils ont pris la ferme décision de sensibiliser les usagers à payer à la caisse. Également, ils ont manifesté leur engagement à accompagner le CHU-YO dans l’atteinte de ses objectifs et de contribuer de manière significative à rehausser l’image de leur hôpital. Ils ont aussi formulé des doléances comme la dotation d’ordinateurs portables, d’unités téléphoniques, et l’organisation des rencontres périodiques entre les secrétaires et les caissiers. 

La présidente de la commission médicale d’établissement, le Pr Blandine Thiéba, la marraine des secrétaires, a d’entrée reconnu ceci :« vous [les secrétaires] nous avez manqué pendant toute cette semaine ». Se joignant aux secrétaires, elle a remercié le directeur général pour l’organisation de cette formation sur le secrétariat médical, qui est l’aboutissement d’une vielle doléance qu’elle avait posée. Elle a su avec ses mots galvaniser les secrétaires, en les rassurant quant à l’examen approfondi  de leurs doléances, et promis de faire des plaidoyers pour l’obtention d’autres formations qui viendront enrichir les secrétaires pour une meilleure exécution  de leurs tâches quotidiennes. Mais elle a insisté sur la ponctualité dont ses filleuls  doivent régulièrement faire preuve, et surtout «vous devez  mettre les clients au centre de leurs priorités », sans oublier l’archivage des dossiers dans les règles de l’art.
Le directeur général, Constant Dahourou, s’est réjoui de la tenue effective de cette session de capacitation et prodigué des conseils pratiques qui permettent de mieux positionner la secrétaire comme personne centrale, dont les contributions sont indispensables au rayonnement du CHU-YO. Une remise d’attestations et de masques estampillés CHU-YO a marqué la fin de l’activité.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *