Search
mardi 17 juillet 2018
  • :
  • :

Rédaction des protocoles thérapeutiques du CHU-YO: Pour minimiser les dépenses aux patients.

 

Les responsables des services de soins et ceux de la Pharmacie hospitalière sont en session de travail du 23 au 27avril à Koudougou pour élaborer, dans une démarche participative, les protocoles de soins médicaux. Le constat montre que dans nombre d’hôpitaux comme le CHU-YO, les officines pharmaceutiques (les pharmacies internes) sont fréquemment dans l’impossibilité de fournir aux usagers les médicaments demandés par les prescripteurs. Cette situation s’explique certes par plusieurs facteurs, mais elle souvent due à une insuffisante coordination entre les besoins des prescripteurs (soignants) et les acteurs de la chaîne de commande.  Il peut résulter de cette situation (l’impossibilité d’honorer ses ordonnances à l’officine interne), non seulement un retard dans la prise en charge des patients, mais surtout des dépenses supplémentaires pour les patients. C’est cette insuffisance que le CHU-YO s’attèle à corriger, et le plus vite possible.

Au sein des hôpitaux, en principe, on doit pouvoir obtenir une très large partie des prescriptions (ordonnances) au niveau de la pharmacie interne car, les commandes de produits ne se font que sur la base des besoins des services de soins.

Le DG du CHU-YO à l’ouverture des travaux

Ce travail d’harmonisation entre prescripteurs et pharmaciens est perçu par le DG du CHU-YO, Constant Dahourou, comme un pas important vers le management de qualité. Pour lui, l’application effective des résultats de l’atelier, revêt au moins très grands avantages certains. Ce sont:« la normalisation des procédures de soins médicaux et de gestion; la prise en charge efficiente et efficace des patients ; la mise à disposition d’un guide d’aide à la prescription et la dispensation rationnelle des médicaments»

Cette session de travail pilotée par le Directeur de la Qualité, le Dr Sory Toalé, était fortement attendue au regard de l’«intensité» des échanges entre praticiens hospitaliers.

Le Directeur Qualité du CHU-YO, le Dr Sory Toalé

L’administration hospitalière également nourrit de fortes attentes par rapport à cette rencontre. C’est pourquoi, le Dg a exhorté les participants à « proposer pour chaque protocole thérapeutique les produits de santé [qui sont régulièrement et couramment prescrits] dans les différents services afin que cela serve de base de commande pour le département de la pharmacie hospitalière.

 

Service communication du CHU-YO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *