Search
mercredi 14 novembre 2018
  • :
  • :

Passation de charges au CHU-YO: Frédéric Loué prend le « commandement » du personnel

Tanregma Yaméogo, le directeur des Ressources humaines du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo, appelé à servir ailleurs, a passé la main à Fréderic Loué au cours d’une cérémonie de passation de charges intervenue le 30 août 2018.

le directeur général (au milieu) a supervisé la signature des documents

Après six années à la tête de la DRH, Tanregma Yaméogo s’en va pour d’autres challenges. Il aura, du mieux qu’il a pu, apporté sa pierre dans le processus d’accomplissement des nobles missions du CHU-YO.

Avant de poser avec les DRH (partant et entrant)

Le directeur général, Constant Dahourou, qui n’a collaboré certes que quelques mois avec lui, a tenu à saluer un travailleur dynamique, enthousiaste qui s’emploie à trouver des solutions aux préoccupations qui se présentent à lui. Le DG a ainsi félicité «le partant» pour le travail abattu depuis six ans, et souligné le plaisir qu’il a eu à travailler avec lui. En effet, «depuis mon arrivée j’ai bénéficié d’un accueil chaleureux de la part du DRH sortant. Un accueil imbibé d’une volonté d’aider à avancer », témoigne-t-il. Constant Dahourou a souligné le fait que les «départs-arrivées» sont le propre de l’administration publique, mais dans le cas présent, le départ émane «du souhait de Tanregma Yaméogo d’être déchargé».

Et les photos de familles se sont succédé : ici, avec les directeurs et chefs de service

Le DRH sortant a remercié les différents DG sous lesquels il a servi, ainsi que ses collaborateurs directs et indirects. Il a exhorté ses «ex-collaborateurs » à apporter au nouveau DRH soutien et assistance afin qu’il réussisse sa mission. Il a rassuré son successeur de sa disponibilité à apporter sa contribution à chaque fois que de besoins. Il a tenu à s’excuser auprès de tous ceux, dont ses propos dans le cadre du travail auraient heurté la sensibilité.

Au DRH entrant, le directeur général a dépeint la situation de Yalgado qui est une grosse entreprise, avec de nombreux défis qui restent à relever. C’est pourquoi, il dit attendre du nouveau DRH une grande contribution à la mobilisation des ressources, arrimée à une vision claire de laquelle découlent les meilleures stratégies possibles et des valeurs fortes. Au nombre des urgences qui attendent le nouveau DRH, il y a la mise en place d’un fichier du personnel et une réflexion sur la fonction publique hospitalière. Le directeur général a souhaité que le DRH ait une approche holistique des ressources humaines, qu’il maitrise les techniques de production des différents services, qu’il pense au bien-être du personnel tout en privilégiant le dialogue avec les partenaires sociaux , qu’il soit en étroite collaboration avec les autres directions.

Là avec les agents de la DRH

Frédéric Loué, juriste de formation, a remercié les hautes autorités pour la confiance placée en sa personne et promis de travailler pour mériter cette confiance: «Je ne rechignerai pas à la tâche pour être à la hauteur des défis», promet-il. Il a souhaité bon vent à son prédécesseur, avant d’exhorter ses collaborateurs à l’effort continu, à cultiver l’esprit d’équipe, le dynamisme et la communication. « Nous avons le devoir de briser l’image que l’opinion à de Yalgado actuellement en travaillant avec dignité engagement et bravoure», espère-t-il.

A noter que le nouveau DRH, avant sa nomination, était au ministère de l’énergie et des mines ; il jouit d’une solide expérience acquise à la direction des affaires juridiques et des litiges du ministère de la Fonction publique, et a suivi avec succès des formations à Dakar.

 

 

Service Communication du CHU-YO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *