Search
vendredi 17 septembre 2021
  • :
  • :

Expérimentation de la téléconsultation : officiellement lancée à Yalgado

Le Ministre burkinabè en charge de la santé, le Pr Charlemagne OUEDRAOGO, et sa collègue de l’Économie numérique et des transformations digitales, Madame Hadja SANON/OUATTARA, ont procédé le mardi 03 août 2021 au sein du CHU-YO au lancement de l’expérimentation de la téléconsultation. 
Un patient ayant des problèmes dermatologiques

est reçu en consultation au CHR de Tenkodogo par un médecin généraliste. Les images sont retransmises en temps réel à un médecin spécialiste du CHU-YO, le Dr Angèle Ouangré de la Dermatologie, qui donne ses avis, prescrit des examens complémentaires et propose un traitement. Les images étaient retransmises en direct dans la salle de réunion de la direction où se trouvaient les autorités et la presse. Cette consultation à distance, qui permet de recueillir l’expertise d’un médecin spécialiste, a été rendue possible grâce à la plateforme « Hèrèko» développée par les techniciens du ministère de l’ économie numérique. La ministre Hadja Sanon est formelle : «il ne s’agit pas d’un copié-collé, c’est une initiative conçue par nous-mêmes au Burkina en tenant compte de nos réalités locales et qui est adaptée à notre environnement »
La ministre se satisfait de cet exercice, et la prochaine étape ce sera le vendredi 06 août en Pédiatrie du CHU-YO pour une deuxième expérimentation. « Nous allons apprendre de ces exercices afin de renforcer la plateforme et le dispositif technique pour pouvoir réussir la transformation digitale dans la santé. Nous avons pris le soin de faire en sorte que l’intégrité des données soit respectée.

Toutes les précautions ont été prises pour respecter la vie privée des patients qui vont demander la téléconsultation », rassure la Ministre Hadja Sanon
Le ministre de la santé voit dans cette téléconsultation une opportunité pour pallier l’insuffisance des ressources humaines en santé. Mieux, a-t-il ajouté : «le médecin généraliste qui se trouve dans un CHR en province a eu un renforcement de capacités et il a eu des orientations pour que le malade puisse être dans un circuit pour améliorer son diagnostic et pouvoir recevoir un traitement adéquat pour guérir »
Pour le Dr Ouangré, en plus des possibilités d’interactions qu’elle permet entre praticiens de santé, «la téléconsultation va réduire les déplacements des populations à la recherche de spécialistes »




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *