Search
vendredi 27 novembre 2020
  • :
  • :

Covid19 : Yalgado a son centre d’isolement et de prise en charge

Le centre hospitalier universitaire Yalagdo Ouédraogo (CHU-YO) dispose désormais d’un centre d’isolement et de prise en charge des éventuels cas de Covid19 qui viendraient à être enregistrés. L’infrastructure, un bâtiment à niveau de 18 chambres, a été inaugurée le 03 juillet 2020 par le secrétaire général du ministère de la santé, en compagnie de l’ambassadeur de la république populaire de chine au Burkina Faso.

Cette belle infrastructure va servir dans un premier de centre d’isolement des cas confirmés de Covid19, et ne seront plus transférés au CHU Tengandogo.
C’est la Chine qui a financé à hauteur de 40 millions francs CFA les travaux de réhabilitation et de finition du bâtiment. Démarrés le 15 avril dernier, au temps fort des cas de la pandémie, les travaux auront duré 02 mois et demi, et ont concerné: la peinture, le carrelage, l’électricité, les portes et fenêtres, l’aération…..


Le diplomate chinois se dit fier d’accompagnement le pays des hommes intègres dans la gestion du Covid19 avec des appuis deja effectués en équipements, consommables et réactifs évalués à des milliards de francs CFA. Mieux, il a annoncé un autre appui, le troisième du genre, qui sera composé de « 40 respirateurs et d’un robot intelligent pouvant prendre simultanément la température de 06 personnes »
L’ouverture de ce centre d’isolement tombe si bien à pic et constitue un réel motif de satisfaction pour le secrétaire général du ministère de la santé du fait de la décision prise tout récemment de décentraliser le traitement des cas de Covid19 dans les formations sanitaires. Avec cette infrastructure prête pour emploi, les capacités de gestion des cas du fléau sont désormais réunies à Yalgado en termes de prise en charge et des conditions d’hospitalisation.


Le secrétaire général a traduit sa reconnaissance à la délégation de la représentation chinoise pour les différents dons en équipements offerts ; il a rappelé et salué le séjour de 12 experts chinois au Burkina Faso, dans le cadre d’un partage d’expérience sur la gestion de la pandémie. Le représentant du Ministre de la santé a loué également l’implication personnelle de l’ambassadeur dans l’aboutissement de ce projet, et lui a demandé de traduire au grand peuple chinois la gratitude des autorités et populations burkinabè.


À noter qu’en plus du grand bâtiment de R+1, le donateur a achevé les travaux de finition d’une villa destinée à la prise en charge des éventuels cas critiques de Covid19.
Signalons enfin que l’infrastructure, qui « appartient » au service de Pneumologie,  sera réaffectée à sa destination initiale, une fois la Covid19 passée, à savoir la prise en charge des cas de tuberculose multi-résistante.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *