Search
lundi 22 octobre 2018
  • :
  • :

Congrès de l’Anaforcal-Burkina: Pour plus d’efficacité dans la lutte contre les allergies en milieu de soins

L’Association nationale de formation continue en Allergologie (ANAFORCAL-Burkina) tient son 3e congrès les 12 et 13 juillet 2018 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture, qui a connu la participation de sommités du monde médical, a été présidée par la secrétaire générale du ministère de la Santé.

Le présidium à l’ouverture du congrès

«Les allergies en milieu de soins», thème de cette troisième biennale, est d’actualité et constitue une préoccupation du département de la Santé. De manière précise, soutient la SG: « la problématique de Santé dans nos régions reste dominée par les pathologies infectieuses, traumatiques, les maladies émergentes, il faut constater que les maladies allergiques connaissent un regain d’intérêt ».  On estime que 15 à 20% de la population générale sont touchés par l’allergie. En milieu de soins, ce chiffre est de 10% de la population hospitalière avec une prévalence non négligeable de cas sévères.

Le président de l’Anaforcal-Burkina, le Pr Ouoba

La régularité dans l’organisation des rencontres [de 2014, 2016, 2018] est source de joie pour le président du comité d’organisation, par ailleurs, président de l’Anaforal, le Pr Ouoba. Celui-ci a rendu un vibrant hommage aux «hommes de premières heures» pour leur don de soi a permis de mettre en place cette société savante pluridisciplinaire.

Les intervenants à la tribune ont souhaité des échanges fructueux aux participants

Le souhait des organisateurs est que chacun, au sortir de ce congrès, puisse repartir avec plus de connaissances à même de rendre davantage efficace le combat contre les allergies en milieu de soins. Au regard du programme concocté par le président du comité scientifique, le Pr Adama Traoré, le souhait des organisateurs a toute les chances de se réaliser.

Les allergies relèvent d’un domaine en perpétuel évolution ; elles sont particulières et complexes avec de nombreuses implications. Pour davantage les cerner à l’occasion de cette rencontre scientifique, pas moins de sept conférences sont au programme qui seront focalisés sur  les allergies en rapport avec l’environnement et les milieux de soins.

Visite des stands pour finir

A noter que l’Anaforcal se veut une réelle opportunité de partage d’expériences favorisant l’apport des réponses innovantes et pragmatiques aux problèmes d’allergies. Pour ce faire au Burkina deux défis sont à relever impérativement: réussir la promotion de l’allergologie, et former des praticiens de santé à l’effet d’avoir des ressources humaines qualifiées en nombre suffisant dans cette spécialité.

 

Service Communication du CHU-YO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *