Search
lundi 6 avril 2020
  • :
  • :

CHU-YO : séjour de travail du PCA

Le président du conseil d’administration du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo, Eric Tougouma a effectué les 18 et 19 décembre dernier son deuxième séjour statutaire de travail de l’année dans deux services cliniques: ondonto-stomatologie et Endoscopie diagnostique et interventionnelle. En Endoscopie, où nous avons eu l’occasion de l’accompagner, le PCA a été accueilli par le chef dudit service le Pr Alain Bougouma, spécialiste en Hépato-Gastro-Entérologie. Après les civilités, un état des lieux complet du service a été fait avec quelques rappels historiques, assortis de perspectives de développement des activités.

Ouvert en 2006, grâce à une colonne acquise lors d’une compétition internationale, le service du Pr Bougouma compte 07 infirmiers,  une fille de salle et une secrétaire. Le patron des lieux est assisté de 04 autres Hépato-gastro-Entérologues dans la réalisation des fibroscopies et endoscopies qu’elles soient interventionnelles ou non.

Les malades devant se faire réaliser des examens sont convoqués à partir de 6H si fait que «mes infirmiers, mêmes ceux qui habitent loin de l’hôpital sont obligés d’être là à 06H. Comme les examens se font à jeûn, il faut les faire tôt pour libérer les patients. »

Le chef de service, coordonnateur du D E S de Gastro-entérologie, a contribué avec ses collègues à la formation de plus 40 spécialistes dans son domaine. Avec fierté, il révèle avoir doté chaque région du Burkina Faso de 1 ou 2 hépato- gastro-entérologues. D’ailleurs, il a actuellement en «gestation» au total  29 médecins en spécialisation (toutes années comprises).

Le Service réalise en moyenne 14000 examens par an.  Ce chiffre sera revu à la hausse avec la mise en service dans les semaines à venir de la nouvelle colonne d’endoscopie.  Pour ce faire, l’accent doit être mis sur la mutualisation de sorte que le CHU-YO et les patients tirent le maximum de bénéficies de cette colonne. Ainsi, s’ils ont des endoscopes «nos collègues traumatologues pourront par exemple venir faire des arthroscopies sur la colonne, ceux de la chirurgie digestive pourront faire les CPRE, les gynécologues des célioscopes, les neurochirurgiens des endoscopies cervicales, les urologues les cystoscopes, les ORL les larynxcopies….

Prêt à relever de nombreux défis en terme qualité de soins, le service d’Endoscopie a soumis une liste de petits besoins dont la résolution permettra le démarrage effectif des examens sur la nouvelle machine.

A noter que les séjours de travail du PCA au CHU-YO visent à comprendre les réalités de fonctionnement des services à l’effet de faire des recommandations aux autorités.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *