Search
jeudi 17 octobre 2019
  • :
  • :

CHU-YO et UNB: une convention pour régir l’accueil et la formation des stagiaires.

Le Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) et l’Université Nazi Boni (UNB) de Bobo Dioulasso ont procédé le jeudi 03 octobre 2019 à la signature d’une convention pour régir l’accueil et la formation dans étudiants stagiaires de l’UNB au CHU-YO.  Il faut indiquer que l’UNB a connu une croissance rapide (effectifs et filières) ces derniers temps, si fait que les structures de formation pratique de la région de Bobo-Dioulasso ne suffisent plus pour accueillir tous les apprenants de cette université.

Il faut donc diversifier des partenariats afin de maintenir la bonne qualité de formation reconnue à l’UNB, foi du président de l’UNB, le Pr Macaire Sampawindé Ouédraogo.Cette signature de convention, qui a eu lieu sous le regard du Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le Pr AlKassoum Maïga, est intervenue en marge des activités entrant dans le cadre des journées portes ouvertes de l’UNB.

Panels, inauguration de bâtiment, visite des stands d’exposition, octroi de bourses, port de toge,  ont constitué les activités phares de ces journées portes ouvertes placées sous la signe de la magnification de l’excellence.

Tous les intervenants à la tribune (le Maire de Bobo,  la Dg de la LONAB, le Gouverneur de hauts-Bassins), et notamment le président de l’UNB, le Pr Macaire Sampawindé Ouédraogo ont salué les efforts de la LONAB qui a financé la construction  et l’équipement d’un bâtiment R+2 d’une valeur de plus de 800 millions de FCFA. Cette infrastructure permettra d’améliorer les conditions  d’étude et la qualité de formation des étudiants. La république de Chine populaire, avec qui le Burkina Faso vient de renouer des relations diplomatiques, a offert 20 bourses d’une valeur de 240.000F chacune et par an aux meilleurs étudiants, sélectionnés sur des critères  d’excellence.

Le partenariat entre l’UNB et l’Institut Confucius a permis cette année l’ouverture de 02 Masters dont l’un en sciences des données, et l’autre en  cybersécurité. Le port des épaulettes aux inscrits 2018 du Cames constitués de maîtres-assistants, de maîtres de conférence agrégés, et de professeurs titulaires, a été présidé par le  Pr Alkassoum Maïga, qui a  félicité ces nouveaux  promus avant de les encourager à mettre leurs compétences au service des apprenants et de la nation burkinabè.

NB: La signature de convention a été qualifiée de symbolique car les équipes techniques  du CHU-YO, de l’UNB  et de l‘ UO doivent se retrouver pour échanger de vives voix pour un meilleur cadrage de ladite convention.

 

Service communication

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *