Search
vendredi 17 septembre 2021
  • :
  • :

CHU-YO et  IPSSE : Une visite qui resserre des liens

Une délégation du centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO), conduite par son premier responsable, a effectué une visite au siège de l’Institut privé de santé sainte Edwige ( IPSSE ancienne École privée de santé sainte Edwige EPSSE ) ce jeudi 19 août 2021 à partir de 09 heures.

Pour le directeur général du CHU-YO, Constant Dahourou, par cette visite « nous traduisons notre reconnaissance à la fondatrice de l’IPSSE pour les nombreux appuis faits au profit du CHU-YO à travers des dons de matériels médico techniques et de consommables offerts il y a de cela quelques mois aux Services de la Maternité, de la Pédiatrie et de la pharmacie hospitalière ».

Assez sensible à cette démarche du CHU-YO, la fondatrice de l’ IPSSE , Madame Ramata Diallo, en usant des proverbes du terroir, a salué le rôle majeur que joue le CHU-YO en matière de formation pratique des professionnels de santé du Burkina.  « La vache ne cessera de remercier le pré tant qu’elle y retournera », a-t-elle ajouté, avant de souligner la complémentarité agissante entre les deux structures qui permet d’avoir des agents de santé compétents au service des populations.

Le CHU-YO a également rendu un vibrant hommage aux responsables de l’ IPSSE pour leur leadership et vision qu’ils ont eus en créant cette école de formation, une pionnière en la matière au Burkina-Faso. Les « produits sortis de cette école en sont ses véritables ambassadeurs à l’étranger », a renchéri le Directeur de prospective hospitalo-universitaire et de la coopération, le Pr Alain Bougouma.

Quant au directeur des affaires académiques de l’ IPSSE, le Pr Michel Akokionga, qui connaît bien le CHU-YO, il  a rappelé le rôle incontournable du CHU-YO tant en matière de soins que d’enseignement, mais «parfois c’est l’insuffisance des moyens qui peuvent limiter les professionnels dans leurs actes»,  a-t-il ajouté.

Une convention existe entre l’ EPSSE( c’était avant qu’elle ne devienne IPSSE) et le CHU-YO, et qui régit l’accueil et la formation des stagiaires de l’EPSSE dans les différents services cliniques et paracliniques du CHU-YO. Les termes de cette convention ont toujours été scrupuleusement respectés par l’ EPSSE, s’est réjoui le directeur général du CHU-YO qui n’hésite pas à brandir ce partenariat en modèle à vulgariser.

Une visite des locaux a permis à la délégation du CHU-YO de découvrir les nombreux laboratoires de compétences de l’IPSSE (Laboratoire de biochimie, de chirurgie dentaire, de planification familiale, de gynécologie, de chirurgie) ainsi que des salles de cours à distance, l’infirmerie, la salle d’accouchement, la crèche, etc. L’innovation c’est la séparation des bâtiments de l’IPSSE de ceux de l’EPSSE comme le recommandent les textes du ministère de l’enseignement supérieur.

Il est prévu la relecture de la convention entre les deux structures car l’ EPSSE étant devenue IPSSE il faut adapter les termes de la convention.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *