Search
jeudi 23 mai 2019
  • :
  • :

« Bonne fête » chez le Pr Alain Bougouma

Pour la 14ème fois consécutive amis, connaissances, collègues et collaborateurs du Pr Alain Bougouma, plus de 200 personnes, étaient au rendez de vous d’hommage et de présentation de meilleurs vœux au couple Bougouma. C’était le samedi 16 février dernier après 19H au domicile de ce dernier.

Le major, Paulin Yélémou,  du service d’Endoscopies diagnostiques et interventionnelles, (service du Pr Bougouma au CHU-Yalgado Ouédraogo), a adressé ses vœux de bonne santé, de réussite, de prospérité et de bonheur au couple.

Le porte-parole des médecins en spécialisation d’hépato-gastro-entérologie, le Dr Eklou kokou, s’est réjoui des conseils

et nombreux soutiens, dont ils bénéficient de la part de leur maître. Il ne doute pas que la disponibilité de «notre papa», ainsi que les nombreux efforts continus qu’il fait «pour nous» permettront d’avoir des Hépato gastro-entérologues dignes de lui.

Le Dr Léon Zoungrana, paraphrasant un penseur, dira ceci à l’endroit de son maître , «  ce qui caractérise un grand homme, c’est sa capacité à laisser une impression durable chez ceux qu’il rencontre ». De ce point de vue, le Pr Bougouma est un grand homme ; il constitue un ciment des relations humaines et sociales. Ce sont entre autres ces valeurs qui ont permis  de tenir avec succès le premier congrès des hépato-gastro entérologues du Burkina, qui a eu lieu en octobre dernier. Il a tenu à rendre hommage à Madame Bougouma pour la réussite de

l’organisation de ces festins auxquels chaque année on prend véritablement plaisir à prendre part. Un peu taquin, il rappelle que « derrière chaque grand homme se cache une grande femme»

L’hôte du jour a vivement remercié les convives dont certains sont venus de Bobo et de Dori. Il a chaleureusement remercié toutes les délégations présentes, notamment celles de l’Université, de l’UFR/SDS, du CHU-YO, du Ministère de la culture pour avoir fait le déplacement.

Au plan de la formation académique, on apprend que cette année tous les médecins en spécialisation de Gastro-entérologie, de la première en quatrième année, ont validé leur année, et ceux qui étaient en fin d’année de formation ont été tous réussi à leur examen de sortie, venant ainsi étoffer le nombre de spécialistes en hépato-gastro-enterologues du Burkina.

Le Pr Bougouma  a, à  son tour , a souhaité à chacune et à chacun la paix, la solidarité et l’union. Il a formulé le vœu que la quiétude règne sur la Faso.

 

Service communication

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *