Search
mardi 14 juillet 2020
  • :
  • :

72heures de l’Amicale des secrétaires du CHU-YO: sous le signe de la valorisation de leur métier

 

Dès 08heures, elles étaient déjà là devant la direction générale de l’établissement où allait se tenir la manifestation, toutes habillées  en «koko dunda», de couleur bleu-ciel. Sous différents tailleurs robe, boubou, etc, assortis de parures et d’accessoires comme elles savent le faire. Elles faisaient d’incessants mouvements de va-et-vient impulsés par les besoins de la coordination pour qu’à 09H pile tout soit prêt.


Belles et généreuses , les organisatrices ont sorti le grand jeu en réussissant  à faire converger  pratiquement toutes les anciennes secrétaires du CHU-YO admises à la retraite, ou qui exercent ailleurs. Également, elles réussiront la prouesse de mobiliser leurs collègues de différents ministères et des structures

hospitalières de la Ville de Ouagadougou. Enfin, une grosse prise, l’ancien DG du CHU-YO, Robert Sangaré, l’invité d’honneur.  Le SP/ CNLS le Dr Somaila Ouédraogo en était le parrain, tandis que le  Dg, Constant Dahourou, assurait le co-parrainage.

A 09H00, la présidente de l’Amicale, Jacqueline Bambara, dans son mot de bienvenu, a indiqué que c’est «main dans la main que nous allons construire notre maison commune», et l’ Amicale qui a 12 ans d’existence a certainement une part importante à y jouer. La présidente de l’APSB, Elizabette Sawadogo/ Ouagrawa, a remercié les secrétaires du CHU-YO pour cette initiative de « valorisation du métier des secrétaires par le rehaussement de leur niveau par le biais des formations de perfectionnement.»

L’invité d’honneur a rendu hommage au personnel surtout aux secrétaires, qui l’ont accompagné pendant 06 ans au cours de ses deux mandats à la tête du CHU-YO. Pour lui, la secrétaire est la vitrine de l’entreprise, elle est en le pilier essentiel ; elle occupe une position de travail charnière et capitale dans le fonctionnement et pour l’image de son entreprise. Métier si important que de plus en plus on parle «d’assistantes» et non «secrétaires».

Le Dg du CHU-YO a rappelé le rôle combien important que jouent les secrétaires dans l’information des usagers afin que ses derniers soient compréhensifs et tolérants envers les services de soins. Les premiers contacts jouent également une mission d’information auprès de leurs chefs de service afin que ces derniers prennent des dispositions et diligences pour satisfaire au mieux les usagers. Il a demandé aux secrétaires d’être des porte-voix de la vision du CHU-YO pour le rayonnement de la maison commune.

Le parrain, lui, a relevé entre autres les difficultés liées aux missions des secrétaires. Étant au début et à la fin des procédures (depuis le premier rendez-vous jusqu’ à la satisfaction de l’usager», la secrétaire joue un rôle primordial dans la bonne marche de l’entreprise. L’autre

contrainte, c’est qu’on demande aux secrétaires «d’être souriantes même quand cela est parfois difficile parce que nous sommes des humains». Il a pris l’engagement d’accompagner les secrétaires du CHU-YO, et marqué à disponibilité d’être toujours à leurs côté»


La cérémonie d’ouverture a pris définitivement fin par un don de sang, une remise de panneaux de sensibilisation sur l’hygiène, et le lancement d’une campagne de nettoyage de la cour par les services techniques de la commune de Ouagadougou.

Les deux jours restant, le 19 et 20 seront marqués par des formations et communications sur le « Management des services de secrétariat et la contribution de la secrétaire à l’image du CHUYO »/ « Communication sur le cancer du col de l’utérus » et « Communication sur l’hépatite B et C »